Un an après avoir unifié ses canaux de vente en ligne et multiplié les drives, les  enseignes Casino annoncent une nouvelle offensive sur le digital. Le distributeur français va proposer des prix uniques sur tout le territoire pour les commandes en ligne. Il a aussi décidé de retravailler ses offres et services.

Les enseignes Casino frappent fort une nouvelle fois. Un an après avoir réuni tous leurs canaux de vente en ligne avec Casino.fr, le distributeur français propose désormais des prix identiques sur tout le territoire pour les commandes en ligne via son site unifié.

Ainsi, si un client commande depuis Casino.fr, il paiera le même montant pour son panier que ce soit à Saint-Étienne ou Montpellier, Lille ou Brest. 

Jusqu’ici, le prix de vente des produits était différent, suivant la zone de chalandise du magasin auprès duquel, le consommateur a effectué sa commande en ligne. Les enseignes Casino promettent également des prix bas partout, mais avec une légère différence.

En effet, le enseignes du groupe présidé par Jean-Charles Naouri a mis en place deux tarifaires : un tarifaire et des prix uniques pour Paris et sa région et un autre pour le reste de la France.

La crise du coronavirus, un accélérateur de la transformation digitale

« Nous avons voulu nous différencier. Et nous avons positionné nos prix sur les plus bas du marché e-commerce. Tout l’enjeu des prochaines semaines sera de communiquer qu’on est les moins chers localement. Pour démontrer qu’on sera les mieux placés, avec une offre alimentaire très développée, des engagements de satisfaction clients, et des services pour tous les besoins », explique Cedric Osternaud, directeur général exécutif e-commerce, innovation et projets transverses de Casino Distribution France. 

Le groupe stéphanois a annoncé qu’il va promouvoir cette nouvelle offensive sur les prix à travers la radio, l’affichage ou la publicité en ligne.

L’objectif des enseignes Casino est de fidéliser la nouvelle clientèle et de capitaliser sur l’essor du commerce alimentaire en ligne depuis quelques mois. « Nous avons une très forte ambition sur l’e-commerce alimentaire, et nous avions posé des jalons en 2020. La crise a ensuite été un accélérateur » souligne Cédric Osternaud.

Etoffer l’offre et améliorer les services 

Hormis les prix, les enseignes Casino ont retravaillé leur offre et ses services afin d’améliorer la satisfaction du client. Au niveau des services, le groupe a décidé d’indemniser désormais le consommateur si la livraison à domicile prend du retard ou de le rembourser si les produits alimentaires (fruits et légumes) ne sont pas frais à l’arrivée. 

Il va même offrir le produit de substitution s’il y a manquant à la livraison. Quant à l’offre, le marchand va augmenter les références, en les faisant passer de 10 000 à 12 000. Par ailleurs, les enseignes Casino vont accélérer le déploiement des drives et des points de pointe afin de faciliter la récupération des courses faites en ligne. 

« Le marché évolue très vite, car les clients sont exigeants. Nous devons faire évoluer nos services en permanence  et nous avons beaucoup d’idées et de projets devant nous. 2021 va être un retournement. Le tarifaire unique, effectif depuis ce début d’année, est une étape importante supplémentaire », ajoute Cédric Osternaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *