Tesla vend 75 % de ses Bitcoins : on vous explique pourquoi

Elon Musk, le directeur général de Tesla, a récemment pris une décision qui a fait beaucoup de bruit dans le monde de l’investissement. Le mois dernier, ce très riche homme d’affaires a liquidé près de 75 % de son portefeuille Bitcoin. La raison ? Un renflouement rapide et nécessaire de sa trésorerie. Plus de détails dans la suite de cet article. 


Elon Musk et le Bitcoin, une relation en dents de scie

Il y a quelques années, l’entreprise Tesla, poids lourd des startups tech, a investi dans plusieurs crypto-monnaies. Les plus célèbres d’entre elles sont la crypto-monnaie made in Tesla et le Bitcoin. Cette dernière (le Bitcoin) est une monnaie virtuelle qui a vu le jour en 2009. Aujourd’hui encore, nul ne connaît son véritable créateur ; cependant, certains affirment qu’il s’agit de Satoshi Nakamoto. 
Contrairement aux monnaies dites « classiques » le Bitcoin ne dépend pas d’une autorité financière. Il peut en rêve être échangé contre le Dollar américain, le Yuan ou le Yen.

Voici donc la genèse de l’histoire. Au cours du mois de février 2021, Elon Musk (par le biais de Tesla) décide d’investir dans le Bitcoin. À l’époque, il vantait sans discontinuer son « potentiel à long terme ». Malheureusement, cette tendance optimiste n’a pas fait long feu. Moins de 18 mois plus tard, l’entreprise américaine décide de vendre près de 75 % de ses possessions, soit 936 millions de dollars US ; le capital restant (25 %) étant estimé à environ 218 millions de dollars US.

Elon Musk, serial entrepreneur, at TED2013: The Young, The Wise, The Undiscovered. Wednesday, February 27, 2013, Long Beach, CA. Photo: James Duncan Davidson

Mais pourquoi ce revirement soudain ?

Y a-t-il un lien entre cette décision et la récente chute des cours du Bitcoin ? Elon Musk a finalement apporté des réponses aux interrogations des uns et des autres. Selon ses propres termes, l’incertitude qui planait sur les blocages liés au Covid-19 devait être prise au sérieux. Il a donc fait le choix stratégique de maximiser sa position de trésorerie. 


Cette décision est-elle une manière subtile d’acter la fin du Bitcoin ?

« Pas du tout » ! Rassure le patron de Tesla. D’après lui, « cela ne doit pas être considéré comme un verdict sur le bitcoin ». C’est la conjoncture défavorable qui l’a poussé à sauvegarder les intérêts de sa boîte en priorité. Toutefois, il affirme être prêt à investir dans d’autres crypto-monnaies à l’avenir, vu que le marché est assez dynamique. Sur ce sujet, l’influence de l’homme d’affaires atteint des sommets vertigineux, car un simple tweet peut booster l’évolution d’une e-monnaie ! Ce fut le cas du Dogecoin, cette crypto-monnaie créée par Billy Markus et Jackson Palmer le 6 décembre 2013. Ses concepteurs évoquent une blague… Mais ses partisans ne l’ont pas vu de cette manière. Un mois plus tard, sa capitalisation atteignait 60 millions de dollars, un chiffre record !

En somme, les économistes restent sur leurs gardes. Une telle quantité de pièces peut avoir un effet boule de neige difficile à maîtriser… Hélas, les monnaies virtuelles restent extrêmement instables. Les prochaines semaines feront également l’objet d’une attention particulière afin d’anticiper un potentiel contrecoup. 
Notre conseil : pesez toujours le pour et le contre avant d’investir dans ce type de projet !
 

Par Jerome

Notre équipe et moi-même vous informons au quotidien sur les nouveautés de ce monde devenu digital et technologique à tous les points de vue. Pour ma part, de part ma formation d'ingénieur, je tente de vous donner le maximum d'actualités sur le Tech et ses composantes ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.